fbpx

IA ou automatisation ?

Aujourd’hui, l’intelligence artificielle crée plus de buzz que la simple automatisation. De nombreux fournisseurs profitent de la tendance de l’intelligence artificielle et de plus en plus d’entreprises se questionnent sur les avantages de l’IA pour leur organisation.

Legal Pilot a développé une solution d’automatisation permettant aux professionnels du droit de limiter les tâches chronophages et se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée. Quelle est la différence entre l’IA et l’automatisation ? Comment l’automatisation s’impose dans le secteur juridique ?

Qu’est-ce que l’automatisation ?

La définition est importante dans ce domaine, alors définissons nos limites. L’automatisation est basée sur des règles. Qu’il s’agisse d’un robot qui construit des voitures ou de Legal Pilot qui construit des documents, le produit du travail est prédéfini. Le résultat est alors assuré, prévisible et cohérent. L’automatisation crée un produit de travail construit selon l’existant et répondant à une spécification.

L’intelligence artificielle déduit un résultat à partir d’un ensemble de données, généralement non structurées, contrairement à l’automatisation qui utilise des données structurées. Les déductions de l’intelligence sont par nature imprévisibles et le résultat est alors difficile à mesurer. Contrairement à l’automatisation, une méthode basée sur des règles, il n’est pas possible d’indiquer clairement le chemin par lequel l’intelligence artificielle a conduit au résultat.

Comment Legal Pilot utilise l’Intelligence Artificielle ?

L’outil d’automatisation de Legal Pilot n’est pas une application de l’IA. La solution comporte des fonctionnalités avec des éléments d’intelligence artificielle. Dans le cadre juridique, l’automatisation permet de standardiser, configurer et générer automatiquement les documents fréquemment utilisés tels que les contrats, les mandats et autres documents juridiques.

Conserver la cohérence et la conformité des documents

La modification manuelle de tout nouveau document standard est un processus qui prend du temps et qui crée de multiples opportunités d’erreurs. En utilisant un logiciel d’automatisation, le modèle est automatiquement rempli et des suggestions intelligentes vous sont proposées. La rédaction automatisée des documents juridiques est utile pour la production de documents où la minorité d’informations change à chaque itération. Cela fait gagner du temps et c’est agréable à utiliser, mais il faut savoir que les documents ne sont pas générés par l’intelligence artificielle.

En effet, Legal Pilot souhaite avant tout conserver le contrôle, la conformité, la cohérence au sein des organisations juridiques. Ce sont les avantages de l’automatisation basée sur des règles.

Un gain de temps dans le traitement des documents

En parlant d’automatisation de documents, il est intéressant de voir comment l’IA est utilisée pour traiter les documents. Des systèmes d’intelligence artificielle sont mis au point pour lire de grands volumes de documents qui sont trop fastidieux et trop coûteux pour être confiés à un examen humain.

Par exemple, dans le secteur juridique, les professionnels du droit passent les documents au crible pour trouver des preuves dans les litiges. Une grande partie de cet effort pourrait être évitée ou réduite si les documents étaient construits méthodiquement pour conserver les données utilisées pour les créer, et s’ils étaient stockés d’une manière qui capture ces données. Avec l’intelligence artificielle, ces tâches sont réalisées de façon instantanée afin de procurer un gain de temps.

La solution d’automatisation de Legal Pilot vous permet d’optimiser votre production de documents selon les normes internes de votre cabinet et de collaborer plus facilement. Ce logiciel vous libère de nombreuses tâches chronophages vous permettant de consacrer plus de temps à des tâches à plus fortes valeurs ajoutées.