5 étapes pour digitaliser un cabinet d’avocats

La digitalisation d’un cabinet d’avocats repose tout autant sur l’analyse des besoins que le soin apporté au déploiement des solutions.

La transformation numérique des cabinets d’avocats, ce n’est pas un vœu pieux : c’est une réalité, que l’on peut lancer en quelques étapes. Cinq, pour être précis. Lesquelles ? Qui impliquer dans chacune d’entre elles ? A quoi faut-il prêter attention ? Réponse tout de suite !

 

1. L’audit

Toute transformation numérique, qu’elle concerne un cabinet d’avocats ou une autre structure, débute par une phase d’audit. De quoi s’agit-il ? Tout simplement d’analyser l’existant en matière de digital.

Pour cela, il suffit de lister les process qui ont déjà fait l’objet d’une transformation numérique, ceux qui pourraient être concernés, et ceux qui n’ont pas vocation à être digitalisés. Cette phase va ainsi permettre de repérer les points de tension et, déjà, de repérer les solutions qui pourraient être adoptées, à partir d’une liste de préconisation établie par le ou les auditeurs.

 

2. L’analyse des besoins

Lors de cette seconde phase, il va s’agir d’entrer dans le concret et, à partir des préconisations issues de l’audit, de créer une feuille de route numérique. Pour cela :

– commencez par prioriser certains process par rapport à d’autres (notamment ceux qui rapportent le plus) ;

– faites le point sur les besoins exprimés par les collaborateurs ;

– définissez un premier calendrier de déploiement, qui pourra être ajusté, bien sûr, par la suite.

C’est aussi le moment le plus pertinent pour identifier, au sein du cabinet d’avocats, celles et ceux qui seront en charge de conduire le changement et de maximiser l’adoption des nouveaux outils !

 

3. Le comparatif des solutions existantes

Une fois la feuille de route numérique dessinée, vient le moment de comparer les solutions qui existent pour répondre aux besoins exprimés par les collaborateurs du cabinet d’avocats. Plusieurs critères sont importants :

– la simplicité d’utilisation ;

– l’aspect collaboratif ;

– la facilité d’accès en dehors des postes du cabinet d’avocats ;

– la connexion potentielle à un écosystème applicatif.

 

4. La formation des collaborateurs

Vous avez sélectionné les meilleurs outils connectés pour un cabinet d’avocats ? Il va falloir penser à la formation des collaborateurs : tous, peu importe leur âge, n’ont pas le même niveau d’aisance face aux solutions digitales.

Ainsi, sur une journée, deux, une semaine, en interne ou en externe, organisez-vous pour avoir le temps de répondre à toutes les interrogations et d’être certain que, lorsque le moment du déploiement sera venu, personne n’aura été perdu en route. C’est la condition sine qua none pour que la transformation numérique du cabinet d’avocats soit une réussite !

 

5. La conduite du changement et le déploiement

Vient enfin la phase de déploiement des nouveaux outils. Celle-ci doit s’accompagner d’une mesure des résultats obtenus. Pour cela, il convient d’avoir identifié, en amont, des indicateurs clés de réussite. Ils permettront de s’assurer que la transformation numérique va dans la bonne direction et, si besoin, de mener les opérations correctrices qui pourraient s’imposer.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur la transformation numérique des cabinets d’avocats, abordée par le prisme de la rédaction juridique ? Contactez les équipes de Legal Pilot !

 

A lire aussi
Qu’est-ce que Legal Pilot ? 

Legal Pilot est une solution d’automatisation intuitive et simple d’utilisation qui facilite votre production documentaire.